Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2017

1871-2017 : 10 janvier, l'ultime bataille du Mans commence...

Il y a 146 ans...

Le 11 janvier 1871, la bataille du Mans marque une page de cette campagne de l’Armée de la Loire a laquelle le bataillon de Mamers prendra place de manière héroïque, sans faiblir, en restant à son poste et ne battant en retraite qu’au dernier moment, alors que lorsque les positions se verront tournées par une progression de l’ennemi enfonçant, la nuit, la position jugée inexpugnable, de la Tuilerie (près de Changé).

540_001.jpg

Le bataillon de Mamers, avec la division Roquebrune se bat jusqu’au 12 janvier, par un froid intense, positionné le long du Chemin aux Bœufs, la ligne de défense décidée par le général Chanzy. Les combats reprennent progressivement avec la même intensité que la veille alors que le bataillon bivouaque. La situation se complique néanmoins lorsque la ligne qu’ils occupent se trouve prise sous le feu croisé des obus provenant de la gauche du front et des tirs effectués par les troupes prussiennes ayant investi la Tuilerie à droite

Alors que le Général de Roquebrune parcours sa ligne, sur le chemin aux Bœufs, il reçoit à 11h00 l’ordre de battre en retraite, elle sera la dernière division à combattre encore le long du Chemin aux Bœufs, et franchit l’Huisne à Pontlieue. Cette 1ère brigade de la 1ère division constituée, il faut le rappeler du 41ème de Marche (Lieutenant colonel Tartrat)et du 74ème de Mobiles est citée pour être la dernière à quitter la ligne de défense du Mans.

Honneur aux Sarthois !

 

Jean-Luc Boulard

 

21:16 Écrit par Ré-action | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire